CollEge FranCais d’O.R.L.

 

Objectifs d’enseignement

DEUXIEME cycle des Etudes MEdicales

 
OTOLOGIE
 
  • Otalgie, Otites  
 

1.  Reconnaitre une otite moyenne aigüe, en préciser le stade, la cause ; connaitre les germes habituellement en cause ; connaitre les formes particulières (nourrisson), connaître les critères de guérison.

2.  Dépister et reconnaitre une mastoïdite

3. Reconnaître une otite externe diffuse ou localisée d'origine microbienne, mycosique ou  allergique.

4.  Savoir réaliser un lavage d'oreille pour ablation d’un corps étranger du conduit auditif externe ou d'un bouchon de cérumen et en connaitre les risques.

5.  Reconnaître une otite séro-muqueuse à tympan fermé.

6.  Préciser les caractères d'une otorrhée. Savoir distinguer une perforation tympanique dangereuse (marginale).

7.  Préciser les signes à rechercher dans l'interrogatoire et l'examen clinique pour dépister une complication en cas d'otite moyenne aigüe ou d'otite moyenne chronique cholestéatomateuse ou non cholestéatomateuse.

 

8.       Connaître les causes, les traitements, les moyens de prévention de l’otite externe

9.       Connaître les germes habituels impliqués dans l’otite moyenne aigüe, autorisant une antibiothérapie probabiliste

10.    Savoir traiter l’otite moyenne aigüe en fonction du stade évolutif et de l’âge

11.    Savoir poser l’indication d’une paracentèse

12.    Connaître les modalités de surveillance, d’évolution sous traitement d’une otite moyenne aigüe

13.    Connaître et savoir expliquer au patient les modalités d’application, les limites, les risques et contre-indications d’un traitement auriculaire local par instillation et bain d’oreille

14.    Connaître les indications, les contraintes et complications de la pose d’aérateurs trans-tympaniques

15.    Savoir adresser un patient  souffrant d’une otite moyenne chronique au spécialiste pour diagnostic précis et indication chirurgicale éventuelle

  • Les surdités

 

16.    Savoir Interprêter l'épreuve de Rinne et l'épreuve de Weber, distinguer surdité de transmission, de perception.

17.    Connaître le principe d'une audiométrie tonale et vocale et ses modalités en fonction de l'âge. Connaître les moyens simples de tester l'audition chez le nourrisson, savoir qu'il faut toujours  tester l'audition des enfants quel que soit leur âge.

18.    Savoir reconnaître sur un audiogramme tonal les caractères d'une surdité de transmission, d'une surdité mixte et de perception.

19.    Connaître succinctement les étiologies d'une surdité de transmission, de perception, mixte.

20.    Indiquer les principaux toxiques de l'oreille interne et leur conséquence.

21.    Savoir qu'une surdité de perception d'installation brutale (surdité brusque) est une urgence thérapeutique.

22.    Connaître les signes d'appel indirects ou directs d'une surdité de l'enfant. Connaître les principes de dépistage des troubles de l'audition chez l'enfant en fonction de son âge.

23.    Savoir reconnaître un acouphène objectif.

  • Vertiges  

 

24.    Etablir le diagnostic d'un vertige sur les données de l'interrogatoire et l'examen clinique.

25.    Savoir rechercher les signes cliniques  d’une atteinte vestibulaire.

26.    Rechercher par l'interrogatoire et l'examen clinique les caractères des vertiges périphériques et en citer les principales étiologies endo-labyrinthiques et nerveuses.

27.    Décrire les symptomes de Maladie de Ménière, du vertige positionnel paroxystique bénin lors des crises  

28.    Devant un vertige aigü, connaître les différentes étiologies en foncton des caractères du vertige et des signes cliniques d’accompagnement

29.    Connaître le principe des examens paracliniques et l’intérêt de l’imagerie en matière de vertige, de surdité, ou de paralysie faciale 

30.    Connaître la situation particulière de la surdité brusque, savoir l’identifier, savoir qu’elle impose un traitement d’urgence en milieu spécialisé

  • Traumatologie de l’oreille

 

31.    Rechercher les signes qui évoquent une fracture du rocher chez un traumatisé crânien conscient ou non conscient.

32.    Reconnaître un othématome et son risque évolutif.

33.    Connaître les principaux signes d'un traumatisme tympanique et de l'oreille moyenne.

34.    Savoir suspecter une lésion de l'oreille interne au décours d'un traumatisme crânien.

35.    Savoir dépister par l'anamnèse le traumatisme sonore devant une surdité ou un acouphène aigü. Connaître les possibilités de protection, de surveillance audiométrique.

  • Paralysie faciale

 

36.    Reconnaître les caractéristiques cliniques d'une paralysie faciale périphérique. Savoir en rechercher la cause et le niveau d'atteinte du VII.

37.    Savoir qu’une paralysie faciale périphérique, même isolée, peut être liée à une pathologie   sous-jacente de l’oreille, du rocher ou de la parotide et impose une recherche précise, systématique et éventuellement un traitement spécifique

 
NEZ ET SINUS

 

  • Epistaxis

 

38.    Suspecter le siège d'une épistaxis et savoir déterminer le retentissement général.

39.    Connaître les principes des gestes d'hémostase locaux d'une épistaxis.

40.    Savoir rechercher la cause d'une épistaxis locale ou générale.

 

  • Obstruction nasale

 

41.    Savoir rechercher le retentissement d'une obstruction nasale

42.    Savoir évoquer un corps étranger de la fosse nasale devant une rhinorrhée purulente persistante unilatérale.

43.    Savoir poser le diagnostic d'une sinusite aigüe sur les caractères de la douleur, l'obstruction nasale, la rhinorrhée unilatérale, les données de la rhinoscopie, la radiographie, les signes généraux.

 

  • Rhino-sinusites

 

44.    Savoir reconnaître une ethmoïdite, en particulier, chez le nourrisson et l'enfant.

45.    Connaître les signes fonctionnels d'une pathologie rhino-sinusienne chronique uni ou bilatérale.

46.    Reconnaître les complications de voisinage des rhino-sinusites (orbito-oculaire, crâniennes).

47.    Connaître le tableau d'une rhino-pharyngite aigüe. Connaître les risques évolutifs des infections rhino-pharyngées, sinusiennes.

48.    Savoir évoquer une adénoïdite chronique.

49. Savoir qu'une rhinite séreuse chronique, une obstruction nasale chronique et des éternuements sont en faveur d'un syndrome allergique naso-sinusien.

  •   Autres

 

50.    Connaître les différentes causes d'une anosmie.

51.    Savoir évoquer une étiologie naso-sinusienne, rhinopharyngée ou auriculaire devant une algie crânio-faciale.

52.    Connaître les limites de l’examen radiologique standard des sinus ; Connaître les indications de l'examen tomodensitométrique et de l'IRM  et savoir en rédiger la demande

53.    Connaître et savoir expliquer les gestes à effectuer lors d’un traitement nasal local

54.    Savoir prescrire le traitement symptomatique d’une rhinite aigüe épidémique

55.    Savoir distinguer et reconnaître rhinite chronique et sinusite chronique, allergique ou non allergique

56.    Connaître les germes habituels impliqués dans la sinusite aigüe pour prescrire une antibiothérapie probabiliste

57.    Connaître les modalités de surveillance au cours d’une sinusite aigüe et la place de l’imagerie

58.    Connaître les principes de traitement de l’obstructon nasale ; Connaître les règles de prescription et les contre-indications des vasoconstricteurs chez l’adulte et l’enfant

 
PHARYNX LARYNX

 

  • Infections

 

59.    Savoir poser le diagnostic de phlegmon péri-amygdalien.

60.    Savoir établir le diagnostic d'une laryngite aigüe dyspnéisante de l'enfant ; connaître les éléments de surveillance, savoir dépister les signes de décompensation.

61.    Savoir évoquer une épiglottite aigüe. Connaître les modalités de sa prise en charge.

 

  • Syndrômes

 

62.    Connaître les causes principales d'une dysphonie organique, neurologique, fonctionnelle. Savoir qu'une dysphonie persistante nécessite un examen spécialisé.

63.    Savoir reconnaître les signes d'une dyspnée obstructive. Savoir apprécier l'importance de la dyspnée et son retentissement sur l'hématose.

64.    Savoir reconnaître l’origine pharyngo-laryngée d’un trouble de déglutition, en apprécier la gravité et rechercher l’étiologie

 

  • Corps étrangers

 

65.    Savoir reconnaître un corps étranger des voies aériennes supérieures. Connaître la manoeuvre de Heimlich. Savoir poser l'indication d'une endoscopie.

66.    Savoir reconnaître un corps étranger ancien des voies respiratoires.

  • Divers

 

67.       Connaître le tableau de phlegmon péri amygdalien , ses diagnostics différentiels et les principes de son traitement général et local

68.       Savor discuter l’indication d’une amygdalectomie chez l’enfant, chez l’adulte, en connaître les contre-indications et les complications

69.       Connaître les principales causes de la dyspnée laryngée aigue chez l’adulte et l’enfant

70.       Savoir prendre en charge une dyspnée laryngée aigue selon le stade de gravité à domicile ou en milieu spécialisé et connaître les modalités de surveillance

71.       Connaître les risques et complications des corps étrangers des voies aériennes et digestives  et les modalités de leur traitement

72.       Devant un ronflement, savoir évoquer un syndrôme d’apnée du sommeil

 
OESOPHAGE

 

73.       Connaître le tableau et les riques évolutifs d'une brûlure caustique des voies aéro-digestives supérieures. Savoir contribuer à leur prévention.

74.       Savoir évoquer un reflux gastro-oesophagien devant une pathologie inflammatoire chronique des voies aériennes supérieures.

75.       Connaître les signes d'appel d'un corps étranger de l'oesophage. En connaître les risques.

 
ONCOLOGIE ET PATHOLOGIE TUMORALE

 

76.    Connaître l'épidémiologie et l’anatomopathologie des cancers bucco-pharyngo-laryngés, sinusiens et rhinopharyngés.

77.    Connaître les moyens thérapeutiques. les modalités évolutives des cancers de la voie aéro-digestive supérieure et leur pronostic

78.    Savoir évoquer un cancer bucco-pharyngo-laryngé.

79.    Connaître les signes d'appel d'une néoformation naso-sinusienne bénigne ou maligne. Savoir qu'une image d'ostéolyse évoque avant tout un processus néoplasique.

80.    Connaître les signes d'appel d'un cancer de l'oesophage

81.    Savoir reconnaître et analyser une tuméfaction de la loge parotidienne.

82.    Savoir reconnaître et analyser une tuméfaction cervicale antérieure et latérale  du cou.

83. Savoir orienter le diagnostic devant une tuméfaction cervicale antérieure ou latérale et connaître la place de l’échographie pour aider au diagnostic

84. Savoir reconnaître une tuméfacton de la région parotidienne et connaître les modalités du traitement chirurgical d’une tumeur de la parotide

 

TRAUMATISME DE LA FACE et du cou 

 

85.    Savoir les risques du parage de certaines plaies de la face ; connaître les moyens d'hémostase provisoire.

86. Savoir rechercher les complications immédiates et secondaires des traumatismes du nez et des sinus de la face.

87. Savoir identifier l'atteinte laryngo-trachéale devant un traumatisme cervical fermé, en particulier, chez un polytraumatisé.

88. Savoir détecter des lésions d’organe ou de structure osseuse devant un tableau de contusion faciale

89. Savoir suspecter un hématome du septum nasal dans les suites d’un traumatisme local et l’urgence de son traitement

90. Connaître le risque vital d’une epistaxis post-traumatique de grande abondance et savoir évoquer le siège des lésions